Le réseau

Pour desservir l’ensemble de ses abonnés, le Syndicat exploite différents types ressources en eau : de nombreuses sources gravitaires captées sur différents sites, un puits et deux forages en nappe souterraine. En fonction de sa qualité, cette eau produite est traitée avant distribution par rayons ultra-violet, par chloration ou encore par filtre à charbon actif (traitement spécifique des pesticides de la famille des triazines).

L’eau traitée est mise en distribution grâce à un réseau d’environ 400 kms, à une série de 27 réservoirs assurant une capacité de stockage d’environ un mètre cube par abonné et à 16 stations de pompage (refoulement ou surpression) permettant la continuité du service malgré la topographie très vallonnée du Syndicat.