Les filtres plantés de roseaux

Les filtres plantés de roseaux sont, le plus souvent, constitués de deux étages successifs de filtres. Le premier étage est constitué de gravier, le second de sable. Les eaux usées sont dispersées à la surface des filtres, les traversent du haut vers le bas, et sont collectées en dessous par des drains.

Contrairement à ce que nous pourrions croire, la pollution n'est pas éliminée par les roseaux. Les massifs filtrants jouent une rôle mécaniques de filtre . Une partie de la pollution reste en surface du premier filtre et se transforme en "compost". Mais les filtres sont aussi le support du développement de bactéries épuratrices qui se nourrissent de la pollution et l'éliminent. Les roseaux, par leur important développement racinaire, empêchent le colmatage des filtres, favorisent grandement la circulation de l'air et donc l'apport d'oxygène nécessaire aux bactéries.

En sortie du deuxième étage les eaux sont débarrassées de la pollution dissoute qui est utilisées par les bactéries et de toutes les particules solides par la filtration sur le sable. Elles peuvent donc être rejetées au milieu naturel.